Les Sources : Geo- Aqua - Aero       

Une pompe à chaleur, comment ça fonctionne ?

 

 

 

Une pompe à chaleur (PAC) est un dispositif qui permet de récupérer la chaleur de l’air extérieur, du sol ou de l’eau présente dans le sous-sol. Elle récupère les calories et les restitue au bâtiment à un coût très économique.

 

Pour réaliser ce transfert de chaleur, le dispositif comporte un circuit fermé et étanche dans lequel circule un fluide frigorigène qui passe de l’état liquide à l’état gazeux, par transferts successifs dans les quatre principaux organes de l’appareil que sont l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur. 

Le COP, qu’est-ce que c’est?

 

Le coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur indique la quantité d’énergie utile délivrée par unité d’énergie d‘entraînement. Un COP de 4 signifie que 4 kW de puissance de chauffage sont produits par 1 kW d‘électricité. 3 kW sont générés gratuitement par le soleil et par l’environnement ou le sol. 

L’Aérothermie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capter gratuitement la chaleur présente dans l’air extérieur même au cœur de l’hiver.

 

La pompe à chaleur (PAC) air-eau puise des calories dans l’air extérieur pour les injecter dans le circuit de chauffage de la maison.

 

Ce système est adapté aussi bien aux constructions nouvelles qu’à la rénovation de systèmes de chauffage dans des bâtiments existants, où les interventions dans le sol effectuées sont compliquées ou trop coûteuses. 

 

Grâce aux innovations techniques réalisées par OCHSNER, l’air en tant que source de chaleur est utilisé de façon optimale, même en cas de basses températures extérieures. Une grande sécurité de fonctionnement et de faibles émissions sonores caractérisent ce produit. 

 

Le dispositif de dégivrage intégré dans la pompe à chaleur permet un fonctionnement sans problème jusqu’à des températures inférieures à  -23C°. OCHSNER recommande d’utiliser alors des appareils split: installation de la pompe à chaleur à l’abri dans la maison et l’évaporateur, sans perte, à l’extérieur.

La Géothermie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Géothermie permet de capter la chaleur du sol et de la restituer, en passant par la pompe à chaleur, soit dans un plancher chauffant en circuit fermé, soit dans l’eau circulant dans les différents émetteurs de chauffages.

 

Selon la surface extérieure et le terrain, 2 types de capteurs existent pour la géothermie :

 

Capteurs horizontaux : Ils sont disposés horizontalement à faible profondeur, et nécessitent toutefois une surface de terrain suffisante.

Capteurs verticaux : des sondes sont disposées verticalement dans des forages préalablement réalisés.

 

L’Aquathermie  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’aquathermie est un système de chauffage qui fonctionne grâce à la chaleur de l’eau des nappes souterraines.

 

Si la nappe phréatique est disponible à une profondeur raisonnable et en quantité suffisante, il est possible d’obtenir des coefficients de performances (COP) annuelles maximaux. Une température constante de 8-12°C permet de garantir un chauffage optimal. 

 

Deux forages sont nécessaires: il faut prévoir un puits de prélèvement et un puits de rejet. Le puits de rejet doit se trouver en aval de la nappe phréatique, à une distance minimale de 15 mètres du puits de prélèvement. 

 

La quantité d’eau souterraine nécessaire pour générer une puissance de chauffage d’1 kW est d’environ 250 litres par heure. Le rendement doit être évalué au moyen d’un essai de pompage en continu. Les substances contenues dans l’eau ne doivent pas dépasser ou être en dessous de certaines valeurs limites. C’est la raison pour laquelle une analyse doit être effectuée.

TENOVA sas
267, rue du Maréchal Leclerc
78670 Villennes sur Seine France

Retrouvez-nous sur :

Tel. +33 (0)1 39 11 08 75
Mob. +33 (0)7 50 52 61 12

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Twitter Icône sociale
  • Pinterest Social Icon